Au café est une œuvre de Léonard Foujita, très intriguante par une femme pensante sur cette œuvre. Nous vous détaillons ci-dessous.

 

 

Tsougouharu Foujita surnommé à la fin de sa vie, Leonard. Il est graveur, peintre franco-japonais. Il a fait de nombreuses œuvres comme Autoportrait dans l’atelier en 1926, un bistrot à Saint-Germain-des-Prés en 1926 également et notamment au café que nous allons vous présenter ci-dessous.

Leonard Foujita réalise Au café en 1949, c’est une huile sur toile avec une dimension 76 sur 64 cm. Cette œuvre est visible au centre Georges Pompidou. Sur cette œuvre, on peut voir une femme seule, assise, habillée avec une robe noire et possédant des cheveux blonds devant il y a une petite table sur laquelle il y a un café une page tachée et une plume. Au second plan, on peut voir deux messieurs un, debout avec une chemise noir avec des manches blanches. Le second, est assis  sur une banquette avec un chapeau sur la tête.

Au troisième plan, on peut voir un immeuble où il y a marqué sur la façade : « Café » et sur la droite de cette inscription, est noté : « La Petite Madeleine ».

 

 

Sur cette œuvre, la femme qui est représentée laisse le spectateur dans le doute. On la voit pensante en plus devant elle se trouve une page blanche avec une plume et de l’encre tout laisse penser qu’elle cherche de l’inspiration pour un poème et pour un livre de cette brasserie.

 

Derrière elle se trouve deux messieurs. On peut supposer que le monsieur debout est le serveur qui vient servir le client assis. Ce qui laisse dans le doute également, ce sont les inscriptions faites sur le bâtiment au troisième plan, on dirait qu’elles font référence au tableau étant donné qu’il y a marqué « café » et le tableau se nomme Au café.

Hugo, Marcus et Amine